Guérisseur holistique
Magnétisme à Tours
 
Disponible aujourd'hui de 9h à 12h30 et de 14h à 19h30
 

        THERAPIES HOLISTIQUES

06 07 90 98 65

NOËL OU LA CRISTALISATION DES FORCES

21 Déc 2021 Olivier

L'adoration des bergers 

Gérard Van Honthorst 1622

Cette histoire ( en version intégrale ici ) vous ne la retrouverez  certainement dans aucun livre ( seul le maitre OMA en avait fait oralement l'écho )car elle est transmise souvent de bouche à oreille , moi c’était une  dame qui me l’avait donné , aujourd’hui ce cadeau est pour vous :

 

Il y a très longtemps en haut d’une petite montagne vivait une communauté appelée les esseniens.

 

Dans cette communauté il y avait des prêtres  et qui un jour décidèrent de chercher des enfants dignes à qui ils pourraient transmettre leur savoir .

Pour cela ils organisèrent un concours-devinette parmi 30 enfants sélectionnés sur des centaines que comptait cette communauté.

Personne ne savait ce que c’était que ce concours-devinette , les enfants devaient entrer un par un dans une salle où les attendaient 10 prêtres mais personne ne savait ce qui se passerait  ensuite dans la salle , tous les enfants sélectionnés étaient excités par ce concours .

 

Le concours commença très tôt le matin dès 7h du matin . Le premier enfant entra dans la salle et referma la porte derrière lui , en entrant il découvrit 10 prêtres totalement silencieux assis en arc de cercle  et en face d’eux un agneau très calme debout qui ne bougeait pas .

 

L’enfant compris qu’il devait faire quelque chose avec l’agneau mais il ne savait pas quoi ….

Il avait 5 mn pour trouver , il se mit à tourner autour de l’agneau 3 fois et ensuite le caressa et regarda les prêtres , quand l’un d’eux lui demanda d'une voix ferme de sortir car il avait échoué ….

Le deuxième enfant arriva , ferma la porte derrière lui , aperçu l’agneau , se mit à tourner autour de lui le caressa aussi  et le souleva pour le mettre sur sa tête , une voix retentit et l’invita à sortir , il avait également  échoué ….

Le Troisième enfant , entra rapidement il semblait sûr de lui , s’assit par terre en tailleur et posa l’agneau sur ses cuisses.  Au suivant !!! cria une voix , il avait échoué ….

Le quatrième enfant arriva , lui aussi paraissait très sûr de lui , il prit l’agneau et le mit sur ses épaules mais lui aussi fut invité  à sortir , il avait échoué ….

Ainsi de suite et  le temps passait , les prêtres commençaient  à  désespérer  complètement , il ne restait plus qu’un enfant ...... Le dernier.

Il entra , se dirigea vers l’agneau sans hésiter le souleva le colla contre sa poitrine au niveau du coeur et se dirigea devant les 10 prêtres en passant devant chacun d’eux avec l’agneau bien serré contre son coeur .

Les prêtres très émus et heureux , applaudirent ,  se levèrent aussitôt : ils avaient enfin trouvé l’enfant !!!!

Cet enfant s’appelait , son prénom : Yéshoua (Jésus)  son nom de famille : Ben Pandira  ( le nom de famille-tribu de son père ) et même si  nous le connaissons uniquement sous son prénom , eh bien c’est déjà l’essentiel !

On raconte même que le chef des prêtres ce jour là était un certain : MELKITSEDEK 

Eh oui  , l’agneau est un grand symbole  des forces du bien je vous dirai même qu'il est  le symbole de la loge blanche sur notre planète et ce dans toutes les grandes écoles ésotériques .Et ces forces du  bien nous sommes sensés les accumuler , les concentrer dans la région du coeur , ainsi  il est dit que l’agneau et notre coeur si il est pur , alors c’est pareil ….

Il y a tellement de choses encore restées secrètes sur le beau symbolisme de cet animal ..... 

Et vous avez vu dans cette l’histoire ,  jésus était le dernier  *  à entrer dans la salle et il est devenu le premier puisqu’il est le seul à avoir trouvé la solution…. Alors vous aussi dans la vie si vous n’êtes pas les premières ou les premiers  en tout ne vous inquiétez surtout pas souvenez vous déjà  de cette histoire , la vie est pleine de surprises .

Et vous qui lisez cette histoire  , avez-vous déjà réfléchi à ce que vous êtes dans la vie ? Sur cette Terre ? 

Eh bien je vous dirai que vous (nous sommes ) êtes comme des  agneaux et notre mission sur terre est justement en quelque sorte de nous élever en pensée en sentiment  pour essayer de nous porter sur le coeur, sur la poitrine  du Seigneur .

Et si les mystiques du monde entier se concentrent tous les jours sur le Soleil , c'est parce que celui-ci est le centre , le coeur de notre système solaire , en se concentrant en s'harmonisant ainsi avec ce coeur solaire ce centre de notre système planétaire ils espèrent ainsi symboliquement parlant , se positionner en pensée sur le coeur , sur la poitrine du Seigneur et ainsi en recevoir toutes les orientations , les suggestions et aussi toutes les  bénédictions.

Si vous vous demandez que vient faire le soleil dans cette histoire de Noël où il fait froid et très noir , alors je vous invite à prendre une encyclopédie et à vous rendre ensuite compte que le solstice d'hiver ( 21 déc) qui précède la fête de Noël est la date à partir de laquelle les jours commencent à s'allonger et où donc la lumière ( du Soleil )  en quelque sorte commence à faire reculer l'obscurité ,  à   triompher sur les ténèbres de la nuit .

*   « Les premiers seront les derniers, et les derniers seront les premiers». Propos de Jésus-Christ dans l'évangile de Marc 10:31

 

L'AGNEAU SA PLACE EN NOUS : 

Cette belle fête de Noël est donc vous le voyez un évènement  cosmique , de toute évidence elle doit être vécue , sentie, observée ,  au niveau de la poitrine et du coeur et non pas essentiellement  célébrée au niveau du palais et de  l'estomac comme le feront beaucoup de personnes cette nuit là  malheureusement ....

L'agneau à Noël devrait toujours se trouver vivant sur les poitrines des êtres humains  et non pas mort dans leurs assiettes .

C'est  une fête grandiose car elle est universelle , ainsi quelque soit votre religion vous avez le droit et même le devoir d'y participer et voici donc un exercice  que beaucoup pratiquent dans le monde entier et qui vaut qu'on s'y arrête un instant .

Si vous avez l'occasion ce 24 décembre prochain un peu avant minuit de vous affranchir de tout bruit de toute agitation physique et mental alors restez un instant silencieux , les yeux clos , imaginez que vous portez un petit agneau sur votre poitrine ou sur votre coeur  **  et essayez de garder le plus longtemps possible cette image , cette visualisation dans votre tête et notez bien ensuite au petit matin à votre réveil les sensations et sentiments que vous aurez éprouvé durant cette nuit très particulière. Mais comme vous êtes absolument libre de ne pas me croire , je vous invite à faire cette expérience et à la vivre tout simplement .

Ce faisant vous comprendrez pourquoi les plus grands maîtres de l'humanité ont posé souvent avec grande discrétion et large sourire un agneau positionné au niveau de leur poitrine mais cette image est aussi celle de la sainte vierge portant l'adorable dans ses bras en le plaçant  sur sa poitrine  ; Jésus n'est-il pas d'ailleurs  souvent appelé l'agneau de Dieu ? Jean 1:29 /  jean 1:36

 

Enfin vous êtes vous posé la question de savoir pourquoi instinctivement les mères du monde entier aiment tant porter leur bébé dans les bras et plus particulièrement au niveau de la poitrine ? 

 c'est plus pratique ainsi ! vous me répondrez .

Alors je vous demanderai si cela en est vraiment la seule raison ? 

**  Il faut savoir que le coeur des êtres humains il y a plusieurs milliers d'années se situait en plein milieu de la poitrine et légèrement décalé vers la droite , en évoluant morphologiquement , celui-ci s'est peu à peu décalé très légèrement sur la gauche.

Photo du maître Omraam Mikhaël AIVANHOV  vers ( Noël ? ) 1945 

 

L'importance de Noël et sa célébration par la foule...... contemporaine :

<< Laissons de côté la question de savoir si Jésus est vraiment né le 25 décembre à minuit. Ce qui nous intéresse, c'est qu'à cette date a lieu dans la nature la naissance du principe christique, de cette lumière et de cette chaleur qui vont touttransformer. A cette période-là, dans le Ciel aussi on célèbre cette fëte: les Anges chantent et tous les saints, les grands Maîtres et les Initiés sont réunis pour prier, pour rendre gloire à l'Eternel et fëter la naissance du Christ qui naît réellement dans l'univers.

Et pendant ce temps, sur la terre, où est la foule ? Dans les cabarets, les dancings et les boîtes de nuit où elle mange, boit, fait des ribouldingues pour fëter la naissance de Jésus... Quelle mentalité! Et ce qui est le plus extraordi- naire, c'est que même les gens les plus intelli- gents trouvent normal de fëter Noël de cette façon. Au lieu d'être conscient de l'importance d'un événement qui ne se produit qu'une fois par an, quand toute la nature est attentive à pré- parer la nouvelle vie, l'homme a la tête ailleurs. C'est pourquoi il ne reçoit rien : au contraire, il perd la grâce et l'amour du Ciel. Car que voulez- vous que le Ciel puisse donner à un être qui reste insensible à ces courants divins? Le disciple, lui, se prépare: il sait que, la nuit de Noël, le Christ naît dans le monde sous forme de lumière, de chaleur et de vie, et il prépare les conditions convenables pour que cet Enfant divin naisse aussi en lui. >>

Omraam Michaël Aïvanhov ( Noël et Pâques dans la Tradition initiatique pages 13 et 14  collection Izvor )

 

 

L'innocence

William Bouguereau   peintre Français 30/11/1825-19/08/1905 

Les bergers , les premiers  messagers des anges 

« Il y avait, dans cette même contrée, des bergers qui passaient dans les champs les veilles de la nuit pour garder leurs troupeaux. Et voici, un ange du Seigneur leur apparut, et la gloire du Seigneur resplendit autour d’eux. Ils furent saisis d’une grande frayeur. Mais l’ange leur dit: Ne craignez point; car je vous annonce une bonne nouvelle, qui sera pour tout le peuple le sujet d’une grande joie: c’est qu’aujourd’hui, dans la ville de David, il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur. Et voici à quel signe vous le reconnaîtrez: vous trouverez un enfant emmailloté et couché dans une crèche. Et soudain il se joignit à l’ange une multitude de l’armée céleste, louant Dieu et disant: Gloire à Dieu dans les lieux très hauts, Et paix sur la terre parmi les hommes qu’il agrée! »  Luc 2 : 8 à 14.

Ceci est une information importante dans la mesure où les bergers représentent   ces personnes qui vivent sur les hauteurs avec leurs troupeaux en marge du peuple , éloignés de celui-ci ,  ceux pour qui Jésus est né en priorité et à qui la « bonne nouvelle » a été annoncée en premier. Ces bergers gardent des moutons et des agneaux ( voir symbolisme de l'agneau ci-dessus) et cet animal est en complète harmonie avec le solstice d'hiver .

Le Seigneur dans l'ancien temps était considéré comme un berger :

Cette notion familière fut utilisée à travers la bible  pour faire connaître certains aspects de l'activité de Dieu  et de ses soins en faveur des siens ou en faveur de son peuple. Jacob, à la fin de sa vie, parle de lui comme « le Dieu qui a été mon berger depuis que je suis jusqu’à ce jour » (Gen. 48 : 15). David déclare, dans le Psaume 23 : « L’Eternel est mon berger : je ne manquerai de rien » (v. 1). Le Psaume 80 donne à l’Eternel le titre de « Berger d’Israël » (v. 1). Et plusieurs passages des prophètes annoncent les soins que donnera ce Berger compatissant à son peuple opprimé et dispersé (voir Es. 40 : 10-11 ; Ezé. 34 : 11-16, 23-31).

Chères lectrices et chers lecteurs , 

Voici que s'achève cette petite page sur Noël et son symbolisme , il y aurait encore beaucoup à dire sur l'agneau et sur les bergers de l'époque qui ont en fait joué un rôle bien plus important que les rois mages...

En effet dans les temps bibliques, le berger vivait avec ses brebis. A chacune, il donnait  même un nom. De leur côté, les brebis connaissaient leur berger. Il y avait ainsi une proximité très forte entre le berger et ses brebis. 

La lignée des bergers dans les temps anciens était pure en ce sens où on était berger de père en fils et à l'origine les premiers bergers étaient des êtres très purs dotés pour la plupart de dons de clairvoyance  (comme c'est le cas des rares êtres purs) et ils conservaient cette pureté d'âme en restant sur les hauteurs loin du peuple.

Ainsi en cette belle fête de Noël il nous appartient de garder toujours  à l'esprit le beau symbolisme que quelque part à Bethlèem il y a 2000 ans le Seigneur ( le plus grand des Bergers)  envoya sur terre l'un de ces plus beaux agneaux .

 

Joyeux Noël à toutes et à tous

Très sincèrement 

Olivier .

Le 21 décembre 2021.

La nouvelle genèse (Beïnsa douno) avec les 7 jours de la création est d'une véritable beauté pour l'oreille et d'un grand intérêt  pour l'esprit . Il est impossible d'écouter ce chant sans en ressentir un quelconque sursaut intérieur , alors s'il vous plait, oubliez tout , laissez tout un instant et  écoutez ....


Derniers articles

Pâques la victoire de l'homme et de la femme sur eux mêmes .

Le pectoral d'Aaron ou la synthèse des vertus de l'initié

Le Chewing-gum des Mayas jusqu'à Thomas Adams , histoire secrète d'un latex aux grandes vertus .

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion